UA-36736367-1
www.ARGANPASCHER.com
5.0www.ARGANPASCHER.com4.69
Quelle est la différence entre l'huile d'argan cosmétique et l'huile d'argan alimentaire ?

La différence vient du traitement des amandons avant l'extraction de l'huile.
Ils sont torréfiés uniquement dans le cas de l'huile alimentaire, ce qui lui donne sa saveur caractéristique qui se rapproche de la noisette et une couleur un peu plus foncée.
L'huile d'argan cosmétique est elle inodore et légèrement plus claire.
La torréfaction présente l'inconvénient de détruire une partie des principes actifs recherchés en cosmétologie, notamment la vitamine E.
L'extraction traditionnelle au moyen d'un moulin en pierre nécessite une torréfaction préalable afin de diminuer la teneur en eau des amandons. Sans cette opération, la séparation de l'huile par malaxage manuel serait pratiquement impossible.
L'huile d'argan cosmétique ne peut donc être obtenue que par extraction mécanique, au moyen de presses électriques à faible rotation afin que la température n'excède pas 50 degrés (d'ou l'expression pression à froid).

J' ai posé deux questions à le biomonde specialiste de l' huile d agan concernant la difference entre les deux huiles cosmetique et alimentaire et sur le taux de vitamine E.

Arnaque:

Certains vendeurs tentent de faire croire que l'huile alimentaire a les mêmes vertues que la cosmetique.

Savez-vous que l’on peut trouver sur les marchés ou dans les boutiques, tant au Maroc qu’en France, ou en vente sur le Net, des huiles bas de gamme, frelatées, vendues à bas prix sous le nom « d’huile d’argan ».
Lors d’un achat, lisez bien l’étiquette de composition ou essayez de sentir ces soi-disant « huiles d’argan ». Elles sont souvent à base d’huiles à forte odeur de « bouc ».
C’est dû au fait que ces huiles sont le résultat de l’extraction de l’huile d’argan à partir d’amandons d’arganier déjà absorbés et digérés par des chèvres.
Il faut savoir qu’au Maroc ces animaux sont friands des fruits de l’arganier.


Ainsi on peut voir dans le bled, près de Essaouira, des chèvres en train de brouter directement juchées sur les arganiers. Il ne faut donc pas s’étonner de la forte odeur de cette huile d’argan bas de gamme quand on sait que les amandons d’arganier peuvent être récoltés et triés dans le « crottin » de ces chèvres.Aussi pour masquer cette forte odeur plus ou moins « crottée » les amandons ainsi récoltés sont souvent torréfiés. Cette huile d’argan est ainsi plus foncée que l’huile naturelle exprimée à froid qui est d’un jaune très clair.En plus, du fait de la chaleur de la torréfaction, cette huile bas de gamme perd beaucoup de ses qualités.Souvent aussi des soi-disant « huiles d’argan » ne contiennent qu’une faible proportion de véritable huile d’argan. Ces huiles sont mélangées à d’autres huiles végétales de faible valeur sans aucune valeur cosmétique et dermatologique.



C’est une « arnaque » classique dans les souks marocains mais on la rencontre aussi en France, tant en boutique que sur le Net.

On peut voir ainsi se cacher sous de jolies bouteilles et de jolies étiquettes à l’appellation plus ou moins trompeuse de « pseudo huiles d’argan ». En plus l’étiquette de composition de ces huiles est généralement difficile à lire, ou incompréhensible !

Bien évidemment nous vous déconseillons vivement d'acheter des « huiles d’argan » d'origine inconnue sur les sites d'enchères.

Les Huiles sont en général à bas prix et bien évidemment toujours de qualité médiocre. Ces vendeurs n'ont aucun scrupule à faire passer ces pseudo « huile d’argan » pour des produits purs et naturels !

Soyez donc particulièrement méfiants si on vous propose une soi-disant huile d’argan à faible prix. La véritable huile d’argan est un produit rare qui ne peut être bradé et vendu à faible coût. Faites donc bien attention si on vous propose une huile d’argan à vil prix ! Il n’est pas certain que ce soit vous qui fassiez la bonne affaire !

J'etais au maroc à noel 2008 et j ai fait les fotos de l'entreprise feminine.

From: lebiomonde@wanadoo.fr
To: passmaroc@hotmail.fr
Subject: Re: renseignements
Date: Fri, 2 Jan 2009 10:45:26 +0100

Bonjour,
Naturellement, l'huile alimentaire (amandons toastés, grillés ou torréfiés) contient de moins à beaucoup moins de vitamine E, suivant son temps de chauffage.

Si c'est de l'huile traditionnelle (extraction à l'eau) l'huile est plus oxydée et acidifiée. De plus, elle ne garde pas très longtemps (maximum trois mois) et des odeurs fortes peuvent empêcher l'utilisation sur le visage.



Depuis 15 ans, la professeur Zoubida CHARROUF, a prouvé que seule l'huile pressée à cru a un intérêt cosmétique réel. Cherchez sur internet, il existe beaucoup d'articles sur le sujet.



Une contre-information circule comme quoi, de tout temps les femmes utilisaient de l'huile traditionnelle. C'est faux mais arrange les fausses coopératives qui n'ont pas de machines pour extraire l'huile.

L'huile cosmétique existe depuis quelques centaines d'années.

De tout temps, la production traditionnelle d'huile d'argan à usage cosmétique a été produite au Maroc. Elle ressemble à l'huile alimentaire par un léger grillage, puis une extraction à l'eau. Elle a ce défaut de ne pas se garder, suite à ce type d'extraction. L'huile à usage alimentaire est plus grillée, voir torréfiée.

Cordialement,



Claude WALTERPILER

.ExternalClass .EC_hmmessage P {padding:0px;} .ExternalClass body.EC_hmmessage {font-size:10pt;font-family:Verdana;}From: lebiomonde@wanadoo.fr
To:passmaroc@hotmail.fr
Subject: Re: renseignements
Date: Sat, 3 Jan 2009 10:25:08 +0100

Bonjour,

Une analyse de tocophérol (pro-vit. E) coûte très cher. Elles sont souvent faites pour l'industrie cosmétique qui recherche le taux le plus haut possible de tocophérol car c'est un conservateur naturel des produits alimentaires et cosmétiques.

Sur le net, tout le monde recopie les premières analyses qui ont été faites, il y a 10 ans.

Pour avoir fait des analyses, nous sommes toujours surpris par la tromperie qui pousse la plus part des sites à raconter que l'huile est à 650 mg de vit. E, voir 800.

Peu de gens précise qu'une partie des tocophérol devient de la pro-vitamine E. Il est impossible que 650 mg de tocophérol soit égal à 650 mg de pro-vitamine E.



Les tocophérols sont détruits par la chaleur et le temps de conservation.

Des fruits chauffés au-delà de 65°(pression à froid) perdent leur pro-vit E.

C'est la façon de faire de l'huile qui va donner le plus de tocophérol.

Le terroir (lieu de culture) et la variétés (5 sortes d'arganiers) vont aussi avoir un impact sur le taux de tocophérols. Chaque lot est différent.





Cordialement,



Claude WALTERSPILER
Le 2 janv. 09 à 20:25, passmaroc